Atelier-Dessin de nu-Peinture-Gravure-Sculpture-Photographie

Atelier-Dessin de nu-Peinture-Gravure-Sculpture-Photographie

EXPOSITIONS

Expositions à thèmes organisées par l'association


Exposition "FRONTIERE-HORIZON" Chapelle Saint Louis du 20 au 29 Mai 2016

L'exposition est close aujourd'hui. 31 artistes ont exposé;  621 personnes ont visité notre exposition, un peu moins que l'année passé, mais ces visiteurs ont pu nous transmettre leur bonheur d'avoir pu voir tant de travaux de grande qualité

 

Discours d'ouverture au vernissage du 19 Mai 2016 à la Chapelle Saint Louis:

 

 

 

"Une fois encore cette  année la thématique « Frontière-Horizon » se trouve  en pleine cohérence et pertinence avec toute l’actualité récente : Les  Crises migratoires successives autour de nos frontières  Européenne conséquences  des multiples  conflits au moyen Orient Syrie Irak Libye…

Du coté des Frontières…

Nous avons tous en mémoire la photo terrible du petit  de cet enfant Kurde  AYLAN âgé de 3 ans seulement ,trouvé mort sur un plage de Turquie rejeté par la mer, la tête dans le sable, aux bords des vagues

"Mes enfants m'ont glissé des mains", raconte le père du petit garçon.

Ces migrants et réfugies, il y en a 2,5 millions, qui  frappent à nos portes pour demander l'asile , pour vivre chez nous, en Europe,  recherchant, au risque de leurs  vies,  un tout autre horizon que leur quotidien, les guerres fratricides, les  incessants combats violents et cruels jusqu’en  dans leurs habitations devenues poste  de combat ;  de la cruauté incroyable des régimes totalitaires et fanatiques qui commettent chaque jour de véritables crimes contre  notre humanité toute entière.

Pour franchir les frontières ils sont prêt à tout laisser, tout lâcher. A la recherche  d’un  autre horizon pour enfin VIVRE en paix

Au delà de l’horizon…

Toujours, de mémoire d’homme, nous n’avons cessé de vouloir aller  plus loin :

 Au delà de l’horizon ; au delà du visible ; au delà de la connaissance .

Les artistes  parmi les premiers, avec leur moyens d’expression, leur imagination,  leur talent ont toujours questionnés les frontières du possible de la création, et  l’horizon si fascinant  pour seul motif, (TURNER; ROTKO ; DE STAEL ZA WOU KI) ont interrogé   les subtilités   de ces  atmosphères changeantes lieux de  séparation des éléments entre l’air , la terre la mer.

A vous  regarder, de voir,  ces œuvres ce soir ces travaux, ces installations en frontières et horizons multiples. A vous de  bien  voir et d'estimer et de  juger si nous avons répondu aux quelques questions de ce  thème proposé…Nous avons  l’espoir de  vous avoir mené très loin du réel,  au delà de nouveaux horizons, vers de nouvelles contrées inconnues encore, vers plus de  calme de paix et peut être de volupté.

A vous de trouver ce soir

Du bonheur.    

 De l’espoir. 

 De l’humanité.

 

Merci beaucoup de votre présence ici  ce soir."

 

  Pierre Chauvin

 


01/06/2016
0 Poster un commentaire

EXPOSITION 2017 "Origines et racines"

 Projet Affiche_O-R_News.jpg

 

Présentation au Vernissage du 18 Juin 2017:

 

Bonjour et bienvenue à la 8ème exposition « Origines et Racines » dans la Chapelle Saint Louis de  Poitiers que  vous propose  A.Bozart.

 

 

 

Remerciements

 

1. Je tiens à remercier tout d’abords les 28 Artistes-membres de notre  association ABOZART qui se sont engagés à vous proposer ce soir leur travail, leur recherche et leur réalisation  autour de la thématique « Origines et Racines ».

 

2. Bien évidemment je remercierais aussi la Ville de Poitiers, fidèle toujours dans son soutient, représentée ce soir par M. Michel BERTHIER, Adjoint au Maire chargé  de la culture, qui  nous a pour une fois encore aimablement confié les clefs de La Chapelle, que nous ouvrirons tous les jours jusqu’au dimanche 28 mai de 14H à 18H30. J’en profite aussi pour remercier  l’ensemble des services administratifs et techniques de la Ville qui nous ont aidé et soutenus pour le montage et l’installation de cette exposition.

 

3 Merci  tout  particulièrement à Jacques Bourgin (président qui m’a remplacé  pendant quelques mois) pour l’animation des réunions de préparation  que je ne pouvais pas assuré et,  à jean Louis Martin qui a œuvré depuis plusieurs mois avec une remarquable efficacité jusqu’à ce soir pour la mise en espace et  le lien continu qu’il a assuré avec les services de la ville.

Merci, aussi,  aux membres du bureau de l’association ABOZART qui ont pris les décisions qui ce sont imposées tout au long de cette année dans un contexte qui fut des plus difficiles pour nous.

 

4. Je n’oublie  pas  enfin 2 personnes qui  ont accompagné dans nos réflexion : Jérôme Diacre et Phuong Tran (auteur de l’affiche de l’exposition) qui  nous ont  proposé leur ouvertures et  leurs connaissances  autour de cette thématique

 

Merci encore à eux et à vous tous, public,  artistes, d’être là ce soir

 

 

 

A propos d’ « Origines et Racines » :

 

L’origine de notre l’humanité se situe quelque part,  probablement dans le grand continent Africain. Elle débute avec les australopithèques, dont Lucy de la vallée de l’OMO est la représentante attitrée (-3,4 millions d’années.) Les australopithèques étaient de grands singes, dont la particularité serait d’être bipèdes. Ils ont vécu en Afrique entre – 5 et – 2 millions d’années. Puis vient le genre Homo, dont Homo erectus (de moins 2 millions d’années à moins 200 000 ans) est le représentant le plus célèbre. Certains chercheurs proposent un schéma « réticulaire » selon lequel les différents Homo erectus évoluent parallèlement sur chaque continent, sans pour autant exclure des croisements entre eux.

L’homo erectus et, plus tard, l ‘homo sapiens, se sont mis en marche  pour explorer découvrir ; conquérir ; investir ; occuper des nouvelles contrées, des nouveaux territoire de nouveaux continents  …

Tout cela fut, l’année dernière, notre  thématique d’exposition ici même « Frontières horizons », visitée par près de 700 personnes et qui proposa une réflexion sur l’aventure de nos civilisation en recherche d’ailleurs.

On peut aisément constater que  nous avons  tous, en nous, les mêmes origines primitives.  La science le démontre par les analyses du génome humain et de l’ADN.

 Voilà qui relativise bien en tout cas  toute les tentatives de division  et d’exclusion des groupes humains entre eux  et que certains tente  nous imposer : une stupidité évidemment ! On doit tous ensemble s’enrichir de nos différences !

Dans le thème «  origines et des racines » il y a un double questionnement.

 Un questionnement sur  nos origines  génétiques qui   concernent   chacun d’entre nous  d’une  manière intime comme une sorte de carte d’identité biologique que nous portons et transmettons, il y a aussi  le questionnement sur nos racines, qui sont instables  elles, car elles  peuvent se déplacer  au gré du temps,  de l’histoire et  des conflit ,  des grandes migrations . Nos racines sont aussi  définies par le    lieu de notre naissance, notre culture d’accueil, la cuisine de nos ancêtres, l’environnement et bien d’autres choses. Ce sont    là nos  racines à la fois ethniques, sociologiques, géographiques  climatiques  et culturelles celles ou vivaient nos familles nos  parents et qu’ils nous ont transmis pour les transmettre a notre tour,

Pourquoi sommes nous là, comme nous sommes ?

Mais l’interrogation passé il est grand temps de regarder devant soi et d’enrichir cet héritage c’est ce qu’ont fait les 28 artistes présent dans l’espace de la Chapelle saint Louis, en continuité de leurs « horizons sans frontières »,

 un travail  autour des origines, la leur , mais pas forcement,  et des racines que chacun d’entre eux possèdent intimement . Voilà ce qui leur   donnent aujourd’hui la force  de créer et imaginer pour mieux prévoir  et construire l’avenir de l’aventure de L’ »homo Sapiens Technicus »,   Ainsi nos racines seront  toujours nourries comme à l’origine des temps.

Mais Pour cela nous devons   nous préoccuper  de préserver  cette belle  « planète bleue »  qui nous a déjà tant, et tant donné.

A vous d’apprécier ce soir les œuvres exposées. Merci  de votre présence  ce soir avec nous.

 

                                                                                                                                                                            Pierre Chauvin


07/06/2017
0 Poster un commentaire

EXPOSITION 2015 "UTOPIE HUMOUR ET DERISION" Présentation du 13 Mai 2015

 

photo 2.JPG

 

Le choix du  sujet et l’exposition 2015 :        « Utopie : Humour et Dérision »

Voilà qu’il y a près d’un an, après un repas festif , tel ce banquet gaulois bien connu des amateurs de bandes dessinées, après force discours et discussions, vint le moment du choix d’une thématique pour l’exposition 2015. Deux  sujets semblaient émerger, quand,  soudain, par Toutatis, comme un éclair dans un beau ciel du mois de juin, une petite voix s’éleva. Etait ce Assurancetourix pas encore bâillonné comme il aurait fallu? Une petite voix qui   claironna  haut et fort :«  Je propose   comme  sujet : « Humour et dérision » .Finalement  ce fut  cette proposition qui l’emporta d’une voix sur les 2 autres sujets.

Un peu plus tard afin d’ouvrir les possibilités, nous  décidâmes d’accoler « l’Utopie » à notre « Humour et dérision »

Nous étions assez perplexe et bon nombre d’entre nous ont eu quelques difficultés à pouvoir imaginer une proposition autour  de ce  sujet.

Mais, plusieurs mois après, voilà qu’un grand  coup de tonnerre, qui n’avait rien de gaulois cette fois, éclata brutalement  dans le ciel de Paris  entre le 7 et le 11 Janvier 2015 . Des terroristes ont  pris pour cible et tués  des dessinateurs, des artistes,  parmi eux Cabu et Wolinski mort le crayon à la main, ces deux  là qui avaient  collaboré au journal « Pilote », qui vit  la naissance de nos chers gaulois : Astérix et  son compagnon Obélix. La rédaction  entière  du journal satirique Charlie Hebdo, qui préparait son dernier numéro qui ne paru jamais, fut décimée. Comment ne pas citer, rappeler cet événement, tant il a marqué profondément  nos convictions, nos sensibilités,  et  tout ce qui fait,  ce que je nommerais :  notre humanité artistique .

En quelque sortes notre sujet, « Humour et dérision ! », se télescopait brutalement avec l’histoire, Nous étions devant nos responsabilités ;  faire face,  user, abuser  de notre  liberté d’expression et de  notre  droit à l’humour ;  à la satire ; à la  caricature, Notre liberté malgré tout à explorer aussi l’utopie.

Je crois pouvoir dire  ce soir,  en parcourant les oeuvres de l’exposition, que le  défi a été relevé, et  bien relevé, pour un sujet si difficile à traiter dans le contexte qui est aujourd’hui le notre. Ce défi fut trop lourd  pour  une partie  de nos Ami(e))s Artistes qui ont jeté l’éponge en cours de route et  ont renoncé à  s’exprimer sur le sujet. Je les comprends tout à fait.

Le  sujet n’était pas simple, et nous avons eu beaucoup d’échanges et de discussions entre nous. L’utopie, L’humour,  la dérision , par le glissement qu’ils opèrent sur le réel pour tenter de s’en échapper  de s’en affranchir ,  sont les éléments qui ont entrainé  l’art et les artistes  , vers d’autres espaces , d’autres lieux , d’autre continents,  d’autres visions .

C’est ce   besoin d’humour, cette ironie,  poussés parfois à l’extrême, que nous propose souvent l’art moderne et contemporain. Je pense là au mouvement Dada du début du 20 ème siècle et ,plus tard, au courant surréaliste, et à nombres  de courants contemporains, qui  ont  parfaitement traité ce sujet . Tout particulièrement aussi Marcel Duchamp qui  en 1913 avec son ready made « roue de bicyclette inversée » fit voler en éclat tous les concepts  académiques  et conservateurs de la peinture avec ses recherches autour de la perspective, sorte de retour aux origines sur l’articulation entre   vision  et représentation et espace du tableau, l’ensemble  confronté à l’écoulement du temps, chemin pour tenter de  révéler  , « l‘utopique » quatrième dimension.

A vous, ce soir, spectateurs, visiteurs, de goûter et  de voir ce que chacun de nous a voulu exprimer. Parfois il y a de  l’Utopie, comme un continent de nos folles chimères à explorer. Quelques parts aussi un peu  de dérision, mais jamais trop car   elle nous est  nécessaire pour  ne pas nous prendre  trop au  sérieux . Enfin,  il y a toujours beaucoup  d’humour chez les artistes ici présents ce soir. Je terminerais par deux  citations  entre dérision et humour. En premier les mots du « camarade Joseph Staline » qui me laisse rêveur toutefois, lui  qui prétendait « Qu’un peuple heureux n’avait pas besoin d’humour ! » , Il manquait surement beaucoup d’humour  dans ses folles utopies,  et enfin  un autre camarade, plus sympathique et plus léger celui là: Pierre Desproges, qui  nous disait au sein d’un tribunal des flagrants délires « On peut rire de tout,  mais pas avec n’importe  qui »

Je suis sûr que  ce soir vous n’êtes, ce soir, pas  n’importe qui… Alors je vous propose de rire et sourire ensemble de la belle utopie des Amis  et Artistes des  Beaux Arts de Poitiers.

Merci de votre présence.                                                              

Pierre Chauvin : le 13 mai 2015

photo 3.JPG

 

photo 1.JPG


18/05/2015
0 Poster un commentaire

Exposition "VOILER DEVOILER"

 

L' exposition "Voiler Dévoiler" a rencontré un succès remarquable.

43 exposants membres de notre association composée d'artistes et  d'amateurs ont fait preuve d'une grande imagination et créativité  dans les travaux qu'ils ont pu nous proposer. 

Du 30 Avril au 11 Mai 2014Près de 1200 visiteurs,  Quatre classes d'Art Plastique d'un collège proche ont pu ainsi faire de cette exposition un terrain de découverte pour aller  vers de nouvelles connaissances. Le dé-vernissage du dernier jour nous a permis déjà d'évoquer entre nous  la futur exposition  celle de 2015, mais quel en sera le thème? .... Peut être une réponse de la fin de ce mois de Juin.

 

 

Texte du  vernissage du 30 Avril 2014

 

"L’action du Voiler-Dévoiler, voila ce que nombre d’auteurs, de créateurs, d’artistes, pratiquent régulièrement dans leur travail. C’est un sujet à la fois simple et presque enfantin dans le jeu de la main qui apparaît et disparaît, jusqu’au développement complexe et exigeant qui nécessite bien des réflexions quand la main de l’adulte se met en proposition de créer.

Voiler la forme pour mieux la suggérer la recréer, dissimuler le sens pour qu’il émerge en vous autrement , cacher l’évidence pour mieux la questionner, masquer et transformer le réel pour entrainer tous ceux qui lisent, qui écoutent ou qui regardent, vers l’ espace immensément riche de l’imaginaire.

Dévoiler - Découvrir -Révéler. C’est cette curiosité là qui nous pousse toujours à la connaissance de nouveaux espaces, à la conquête de nouveaux mondes , réels ou virtuels, c’est aussi accéder à des territoires encore inconnus de nous même.

Plus de 40 artistes plasticiens de notre association vous proposent de découvrir leur cheminement, leur recherche, leurs doutes aussi parfois, autour de ce sujet. Ils vous dévoileront des choses étonnantes ; ils provoqueront sans doute en vous des émotions nouvelles et vous inciterons à de nombreuses découvertes originales et heureuses sur ce jeu subtil du Voiler- Dévoiler.

J’espère que vous aurez beaucoup de plaisir a déambuler dans la chapelle Saint Louis en ce printemps 2014, Peut étre au hasard d’une rencontre avec l’un d’entre nous vous en saurez un peu plus...

Mais je vous assure que nous ne vous dévoilerons pas tout, car il est toujours nécessaire, pour le spectateur comme pour l’artiste, de garder un précieux espace, cette partie d’un « jardin – secret », comme le lieu d’existence de ce qui ne pourra jamais être complètement révélé.

Merci à la ville de Poitiers qui nous offre ce lieu d’exposition. Merci à tous ceux qui ont travaillé autour de cette exposition et en particulier Jacques Bourgin et Jean Louis Martin. Merci aussi à Jérôme Diacre pour son ouverture au sujet et sa proposition de passer du participe passé à l’infinitif, enfin, merci à vous tous de votre présence ce soir.

 

 

A très bientôt..."                                                                                          Pierre Chauvin le 18 Avril 2014 


14/05/2014
0 Poster un commentaire

Eléments pour l'exposition 2014 "VOILER-DEVOILER"

Le thème de notre exposition 2014 à la chapelle Saint Louis à Poitiers  s'intitule

"VOILER-DEVOILER"

Vous trouverez un extrait du document de Jérome Diacre durant la formation qu'il a animé le 16 Janvier 2014 auprès des membres de l'association

Voiler et dévoiler Le visible et l’invisible

 

De l’obligation à voir à liberté de juger
Marie-Josée Mondzain : les politiques de la visibilité (Image, icône, économie)
Laisser dans l’ombre et placer en pleine lumière est un choix politique ; politique des images. Force et violence des images : capacité de voir et incapacité à juger.
Entre voilement et dévoilement, visible et invisible, c’est l’administration d’un territoire et une autorité qui se s’affirme.

La dentellière Vermeer
Daniel Arras, Le détail, pour une histoire rapprochée de la peinture, 1996

 

 

DSCN29508.jpg

 

Vermeer, La dentellière, 1669 (24.5x21cm)

 

« [...] Comme souvent chez lui, le point de vue est légèrement oblique et, le modèle n’étant pas de face, sa main droite cache le point de son travail alors même que l’attention y est extrêmement concentrée. Une légère contre-plongée renforce cette impossibilité de voir. [...] Il n’est cependant pas question de supposer que nous verrions comme une dentellière car non seulement nous ne voyons pas ce qu’elle regarde mais, tels qu’ils ont été placés par le peintre, pour nous visibles, invisibles pour elle ces fils blancs et rouges sont exclusivement adressés à notre regard. [...] »

Daniel Arasse, Le détail, Paris, Flammarion, 1996

Vermeer, La dentellière, détail

DSCN29519.jpg

 

 

 

 

 

 

Exemple : Playtime de Jacques Tati
Les appartements modernes http://www.youtube.com/watch?v=lv9pdyuYWlw

 

 

 

apartments-725281.jpg

 

Les deux appartements modernes sont contigus. Les téléviseurs étant placés sur le mur commun, les regards se dirigent les uns vers les autres sans se voir. Cependant les attitudes évoquent une véritable observation.

 La question du témoin
Celui qui croit sans avoir vu (le martyr)
Celui qui voit sans y être invité : Mickael Fried, La place du spectateur et l’anti-théâtralité en peinture

2) Voiler pour cacher / dévoiler pour s’horrifier

Du refus de voir à la découverte insoutenable Voilement et croyance / dévoilement et savoir
a- L’incrédulité : voir et toucher dans le dévoilement

 

DSCN295611.jpg

 

 

 

Le Caravage, L’incrédulité de Thomas, 1603 (107x146cm)

DSCN295812.jpg

Détail

Colophon typographique 

index-finger-1799414.jpg

« Dis-je que Freud fait ce pas de plus qui nous désigne assez la légitimité de notre association quand il nous dit d’intégrer, au texte du rêve, par exemple, ce que j’appellerai « le colophon » ? Quand il est mis en marge du texte du rêve, le colophon (le colophon, dans un vieux texte, c’est cette petite main indicative ; on l’imprime, on l’imprimait du temps où l’on avait encore une typographie), eh bien, il dit, tenez-en compte, le colophon du doute fait partie du texte, nous indique par ce petit signe d’une façon renforcée »

(Séance du 5 février 1964).

b- Apprivoiser la présence et l’absence de ce qui se dérobe et revient

Le « For-Da » de Freud
L’enfant joue avec l’apparition (Da – ici, présent, proche) et la disparition de l’objet (For – loin, là-bas, absent).
En s’habituant à ce mouvement de présence / absence, apparition/dissimulation, visibilité/invisibilité et parvient à vaincre l’angoisse de l’abandon et de l’isolement.

c- Dévoiler pour se faire peur

Du savoir à l’ignorance, du doute à l’interprétation, du rêve au cauchemar Derrière le rideau et sous le voile

De Dorian Gray d’Oscar Wild à Elephant Man de David Lynch 


2

3) Voiler pour éprouver / dévoiler pour s’aventurer

  1. a-  Dès l’enfance, le conte de fée : montrer l’invisible (la vie pulsionnelle) et dévoiler l’importance de l’ordre (la construction du désir)
    Les conflits intérieurs qui se dévoilent et l’expérience de l’autre masqué (La belle et la bête) comme révélation d’un pouvoir en soi ignoré...

  2. b-  Respecter et braver l’interdit : Noé et ses fils / Lot et ses filles

Lorsque l’eau se retira, Noé et ses fils sortirent de l’Arche. La première idée de Noé fut de planter une vigne. Ayant bu du vin, enivré, il s’endormi sous sa tente, il rêva, il se dénuda en rêvant. Deux de ses fils entrèrent à reculons pour couvrir les parties honteuses

 

DSCN296519.jpg

 

L’ivresse de Noé, Bellini, 1510 (30x23cm)

 

 

 

 

 

c- L’aventure du dévoilement : l’errance et la découverte
Blow-up de Michelangelo Antonioni : percer le mystère est une affaire avec soi-même et les limites de sa propre perception. L’image ne peut pas tout dire, elle convoque des choix et des responsabilités.

 

Témoin sans le savoir d’un meurtre pendant qu’il photographiait une femme dans un parc, David découvre qu’il a enregistré la scène du crime avec son appareil photographique. Il cherche en vain à retrouver les détails en grossissant l’image... Celle-ci lui résiste en devenant de plus en plus abstraite.

DSCN297627.jpg

 

http://www.youtube.com/watch?v=Q62gRiUrylw

DSCN298132.jpg
Images de Blow up de Michelangelo Antonioni


Le frère d’Abraham, Loth, fut averti que Dieu détruirait Sodome et Gomorrhe. Il s’enfuit avec sa femme et ses filles. La première, regrettant déjà sa vie dans la ville se retourna et fut transformée en statue de sel. Loth et ses filles se réfugièrent dans une caverne loin dans la montagne. La fille aînée dit à sa sœur cadette : «viens, enivrons avec du vin notre père, dormons avec lui et prenons sa semence ». Dans son poème, Les filles de Loth, A de Musset termine par ce ver: «Loth, en se réveillant n'avait rien vu, ni su ».

Unknown.jpg

 

Loth et ses filles, Van der Werff, 1711 (45x35cm) 

 

°°° 

 

 

 

 

 


07/02/2014
0 Poster un commentaire

Après le Héros et sa solitude en 2013, quel Thème pour 2014 ?

Beaucoup de monde lors de ce vernissage de l' exposition annuelle de notre Association qui avait pour thème cette année " La solitude du Héros". Nos amis artistes ont tous fait preuve d'invention, d'audace, et de créativité  pour traiter et explorer  ce sujet. Chacune et  chacun ont pu ainsi découvrir la recherche le point de vue des autres artistes exposants, toujours un moment d'émotion forte, moment qui marque encore la force créatrice des membres de notre association.

Entre Héros Célèbres et d'autres, plus  modestes, jusqu'au Héros inconnu, au Héros ressuscité de sa propre légende, et le Héros fatigué de tant d'aventure, C'est toujours le Héros, très seul, au milieu de la grande foule des visiteurs de la Chapelle Saint Louis, qui nous regarde en ce froid printemps ... Cette exposition a été très  remarquée. Nous espérons tous  que le  prochain cru  de l'exposition 2014 sera aussi fort fruité et complexe que celui de 2013. Mais quel  en sera la thématique, celle   qui fera la majorité de nos suffrage lors du grand banquet annuel de nos adhérents du mois de Juin ???.

 In vino veritas?


21/05/2013
0 Poster un commentaire

En avant vers une "Sortie de secours" pour 2012...

Le mot du président de L'Association:

 

L'association des amateurs de l'école des Beaux-arts de Poitiers est en mouvement, non pas surréaliste mais réaliste dans ses activités et ses projets pour 2011/2012 :
     L'atelier de modèle vivant rassemble plus de 20 adhérents le jeudi matin, un échantillon de dessins et peintures présenté dans notre blog reflète la créativité des amateurs et leur libre expression qui font la réussite de cet atelier. 
    L'exposition annuelle est une constante pour l'association, nous la pensons et la préparons plusieurs mois à l'avance. Le thème choisi pour 2012 est "Sortie de secours". Pour apporter aux adhérents un éclairage à cette "sortie de secours"l, nous avons fait appel à Sandra Mellot, historienne de l'art et le 18/11, devant 25 participants,  Sandra nous a dressé le chemin dans 3 directions : "Pour sortir il faudrait .... se frayer un chemin.....percer le mur.....se perdre.....". A nous de nous y retrouver du 23/04/ au 06/05/2012 à la Chapelle Henri IV.
    Une association vit par la participation et les idées des adhérents qui pourront s'exprimer à notre assemblée générale du 2/12.
    Que notre blog soit l'illustration de notre "art de vivre" ensemble. "
Jacques Bourgin, le 25 Novembre 2011

26/11/2011
0 Poster un commentaire

Difficile de dire après avoir vu, regarder suffit

Bonjour à toutes et à tous,
Les portes de la chapelle se sont refermées, chapelle vidée et silencieuse, retour à sa méditation.
Pendant 11 jours nous avons su apporter une autre croyance à ce lieu où chacun et chacune a donné toute son énergie créative pour faire rêver et réfléchir les visiteurs. Ils sont venus nombreux, près de 600 (590 exactement) sans compter les présents au vernissage du jeudi 21/04 estimés à plus de 100 personnes, soit un total de 700 visiteurs qui ont parcouru notre exposition, ils sont restés parfois longtemps pour voir ce qu'ils croyaient et découvrir une autre vision de l'artiste....
Sur une trentaine d'expressions écrites sur le livre d'or, j'ai retenu :
" Voilà un thème qui laisse beaucoup de place aux imaginations débordantes..... et qui partent dans toutes les directions. L'art fait le reste"
"Difficile de dire après avoir vu, regarder suffit"
Nous allons éditer rapidement un numéro spécial "La lettre d'information" avec photos, textes, "expressions" des visiteurs .
Je remercie les 27 adhérents qui ont contribué au succès de notre exposition, les quelques présents pour l'installation , les 17 volontaires pour les permanences et un grand merci à Jean louis Martin pour sa maîtrise dans la mise en place et l'organisation de l'exposition (il a fallu être très réactif, les panneaux installés n'étaient pas ceux demandés mais nous n'avons pas perdu au change).
Toute mon amitié
Jacques

08/05/2011
0 Poster un commentaire

L' exposition ""La révolution verte " est en route

" La révolution verte " envahit l'art, l'architecture, le design. L'écologie n'est pas seulement le dernier sujet à la mode en politique, il est aussi un fer de lance vivace pour la création artistique. Cet art défensif et militant revêt tous les visages et ne s'interdit pas les élans poétiques, envolées esthétiques, il peut amener des réponses précises aux dérèglements climatiques, environnementaux.

Cette exposition s'inscrit dans une démarche qui se veut résolument positive, chaque " artiste" présentera sa perception de " La révolution verte " par son expression créative; peinture, dessin, montage, vidéo.  

L'Association Des Amateurs De l'Ecole des Beaux Arts de Poitiers organise son exposition d'art à la Chapelle St- Louis ( Henri IV )

          


26/02/2010
0 Poster un commentaire

Photos vernissage " Symbolique du chiffre 7 "

"Quand quelqu'un paye un tableau 3 000frs, c'est qu'il lui plaît. Quand il paye 300 000 frs, c'est qu'il plaît aux autres. "

Edgar Degas


04/05/2009
0 Poster un commentaire